retour à des événements
16 mars 2022, 20h -Disponible jusqu'au 1 avril 2023
Gratuit
concert

Télé Suoni TV S3.7 : The Liberté Big Band – DIVA

@ Diffusion en ligne

Cliquez ici pour visionner en ligne.

 

Diva, une composition à trois mouvements pour orchestre de jazz, est une célébration et une offrande au féminin sacré. La pièce fut commandée par Innovations en concert et reçut la Bourse Création Jazz 2019 du Conseil des arts de Montréal.

Conceptualisée à l'origine comme une pièce résistant à l'idée que le jazz soit une musique « machiste », la compositrice Liberté Anne a recherché les méthodes et les éléments pour exprimer ce qu'elle interprète comme suprêmement féminin au sein du soi-disant jazz. L'improvisation de groupe, l'harmonie et le timbre, et surtout la structure rythmique, sont identifiés et utilisés pour exprimer les notions de création, d'inclusivité et de relation. Librement imaginée à partir de l'expression «matrices africanas» (Letieres Leite), Liberté Anne s'est inspirée de définir la clave comme l'expression musicale la plus féminine, au sens métaphysique. Selon les mots de la compositrice:

«La clave est une matrice, un utérus. Tous les éléments naissent de la clave, et y trouvent et cultivent leur individualité dans le maintient de l'interconnexion. Le clave peut encore embrasser différentes expressions, il est donc d'une intelligence inclusive et relationnelle suprême. Je tiens à exprimer ma gratitude à mes professeurs pour avoir partagé la sagesse des musiques Africaines et Afro-descendantes au cours des 8 dernières années : le chef Baba Neil Clarke aux États-Unis, et Irian Lopez à Cuba, et Zab Maboungou ici au Canada.»

Liberté Anne est compositrice, pianiste et cheffe d'orchestre originaire de Montréal. Son processus artistique mise sur une vision holistique de la musique, prenant en compte les traditions, l'environnement, la physique, le mouvement et la spiritualité du son avec lequel elle s'engage dans le moment. Cette direction artistique étant principalement informée du jazz, elle pose une attention particulière à l'improvisation et aux structures rythmiques afro-descendantes et les philosophies que cela implique.

Liberté Anne commence sa carrière en 2013 à New York, où elle forme son orchestre "Liberté Big Band", performant ses œuvres originales. Elle reçoit du mentorat de la part du compositeur et pianiste Arturo O’Farrill, qui est le premier à l’encourager à composer et à former son groupe. C'est aussi avec l'enseignement et le mentorat du percussionniste Chief Baba Neil Clarke qu'elle s'engage sérieusement dans les concepts rythmiques panafricains et la vision holistique de l'art. Elle monte en 2017 un nouveau big band à Montréal et poursuit diverses projets et collaborations autoproduites à travers différents styles et formations. Le big band a tenu une résidence d'un an au Café Résonance, répétant publiquement et développant le répertoire et le rapport de groupe. Entre 2017 et 2019, elle a voyagé longuement à Cuba sous la tutelle de Irian Lopez, où elle a principalement étudié les tambours Batà.


The Liberté Big Band:
Liberté-Anne: composition, voix
Maya Kuroki, Sarah MK: voix
Shakoor Hakeem, Isabelle Delaney: percussion
Benjamin Singer: batterie
Stéphane Krims: contrebasse
Christopher Edmondson: sax alto et soprano
Geneviève Gauthier: sax alto et flûte
René Zeledon: sax ténor et flûte
Elyze Venne-Deshaies: sax ténor et clarinette
Melissa Pipe: sax baryton, clarinette basse et basson
Craig Pedersen, Bill Mahar, Émilie Fortin: trompette
Étienne Lebel, Édouard Touchette, Marie-Ange Boislard: trombone
Isak Goldschneider: chef d'orchestre
Enregistrement par Preston Beebe et Ofer Pelz

En codiffusion avec Festival Suoni per il popolo

Ce spectacle est réalisé avec le soutien généreux du Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts de Montréal et de la Fondation SOCAN. Nous remercions le Conseil des arts du Canada de son soutien.